Conférence de M. Igor Lukojanov : « La politique russe en Extrême-Orient à la fin du XIXe et au début du XXe siècle »

A l’invitation conjointe de l’Université Paris Sorbonne, du Centre de Recherches en histoire des Slaves de l’Université Paris I et du Centre d’Etudes Slaves, et dans le cadre du séminaire de M2 élargi animé par Marie-Pierre REY et Francine-Dominique LIECHTENHAN,

M Igor LUKOJANOV, directeur des archives de l’Institut d’histoire de St-Pétersbourg (ex Leningradskij Otdel Instituta istorii), présentera ses travaux portant sur « La politique russe en Extrême-Orient à la fin du XIXe et au début du XXe siècle » le 23 octobre de 10 à 12 heures, au Centre de Recherches en Histoire des Slaves, salle F604, premier étage de la galerie Dumas.

M LUKOJANOV s’exprimera en anglais.

Vous êtes cordialement invités à cette présentation.

M.P. REY et F.D. LIECHTENHAN

Publication : “Sport, corps et sociétés de masse. Le projet d’un homme nouveau”, Paris, Armand Colin 2012

Georges Bensoussan, Paul Dietschy, Caroline François, Hubert Strouk (dir.), Sport, corps et sociétés de masse, le projet d’un homme nouveau, Armand Colin, coll. Recherches, septembre 2012, 284 p.

A l’occasion de l’exposition “Le sport européen à l’épreuve du nazisme”, organisée au Mémorial de la Shoah de novembre 2011 à avril 2012, s’est tenu un colloque dont les communications ont été réunies dans l’ouvrage Sport, corps et sociétés de masse, le projet d’un homme nouveau.

Deux articles portent précisément sur le sport soviétique. Robert Edelman, de l’université de San Diego, dans “Le football sous Staline. Le Spartak au Goulag, 1937-1945” relit l’histoire de ce club moscovite, de la place du football dans la société soviétique entre 1937 et 1945 et se centre sur la destinée de ses dirigeants : les frères Starostin, arrêtés en mars 1942 et condamnés à 12 ans de camp de travail. Avec subtilité, il décrit comment le Spartak est devenu un club particulièrement populaire, comment il a suscité l’intérêt des plus hautes instances du parti et de la police politique et décrit le parcours de ses frères qui affirmèrent avoir été condamnés pour avoir propagé les valeurs bourgeoises dans le sport soviétique.

Sylvain Dufraisse, du CRHS, dans “le champion, incarnation de l’homme nouveau soviétique : une genèse (1934-1953)”, démontre comment le champion s’affirme progressivement comme une incarnation de l’homme nouveau soviétique. Dans le cadre de reconfiguration du monde sportif en URSS , d’une acceptation progressive du sport global, l’hostilité initiale au modèle compétitif occidental est renversée et s’accompagne d’une quête du record, d’une volonté de rattraper et de dépasser les pays occidentaux, conduisant à l’apparition d’une élite de champions.

Livre dufraisse

Séminaire « Les Français dans la vie intellectuelle russe (1725-1964) »

Le séminaire organisé par Francine-Dominique Liechtenhan (Centre Roland Mousnier, CNRS-Université Paris-Sorbonne) et Bruno Delmas (École nationale des Chartes) reprend ses activités, le lundi de 18 à 20 heures, Centre Roland Mousnier, salle Pardailhé-Galabrun (escalier G, en Sorbonne, entrée rue Saint-Jacques ou place de la Sorbonne).

Programme du premier semestre :

  • 22 octobre : Marie-Pierre Rey, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne : « La campagne de Russie de 1812, enjeux historiographiques et nouveau regard. »
  • 19 novembre : Sophie Cœuré, Université Paris Diderot : « Les témoins français de la Révolution d’Octobre et la construction d’une mémoire de la révolution en France, des années 1920 aux années 1980. »
  • 3 décembre : Véronique Jobert et Lorraine de Meaux, Université Paris-Sorbonne : «Intelligentsia. Entre France et Russie. Archives inédites du XXe siècle. »

Centre Roland Mousnier, Université Paris-Sorbonne
Centre de Recherches en Histoire des Slaves, Université Paris I Panthéon Sorbonne
Laboratoire Identités cultures territoires EA 337, Université Paris Diderot
École nationale des Chartes

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search