CFA : CIVIL WAR(S) FROM THE DNIESTR RIVER TO THE PACIFIC OCEAN AFTER 1917: MULTI-LEVEL APPROACHES TO A CONFLICT

Paris, 12-14 December 2019

There was no bread. There was no iron. There was hunger, death, lies, horror and terror—it was the year nineteen.


Boris Pilnyak, The Naked Year [1920]

A hundred years ago, the former Russian empire entered the “Naked Year,” a paroxysm of the civil war that erupted after the 1917 revolutions. For a long time, this war was considered to be a fight for power between the “Reds” and the “Whites.”

This description is now challenged by interpretations using a far more diverse colour chart: historians currently use shades of red and white, not forgetting the “green” of the rebel peasants and the colours of different national movements that emerged during that period. Today, these times of trouble are not only understood as a fight for power, but also as an infinite fragmentation of the space between concurring powers and authorities. The decay and the subsequent disappearance of the Imperial state made way for the emergence of multiple institutions (states, but not only) that were created on the basis of limited territories, political, social or ethnic groups.

Continuer la lecture de « CFA : CIVIL WAR(S) FROM THE DNIESTR RIVER TO THE PACIFIC OCEAN AFTER 1917: MULTI-LEVEL APPROACHES TO A CONFLICT »

Appel à communications : LA GUERRE CIVILE DU DNIESTR AU PACIFIQUE APRÈS 1917 : LES ÉCHELLES D’UN CONFLIT

Paris, 12-14 décembre 2019

Pas de pain. Pas de fer. La faim, la mort, le mensonge, l’angoisse, l’horreur… C’était l’an 19.

Boris Pilnyak, L’année nue [1920]


Il y a cent ans, l’ex-empire russe entrait dans « l’année nue », le paroxysme de la guerre civile qui s’était développée à la suite des révolutions de 1917. Longtemps, on a considéré et analysé ce conflit comme une lutte pour le pouvoir entre les « rouges » et les « blancs ».

Continuer la lecture de « Appel à communications : LA GUERRE CIVILE DU DNIESTR AU PACIFIQUE APRÈS 1917 : LES ÉCHELLES D’UN CONFLIT »

Yuri Shapoval au CRHS

Nous aurons le plaisir de recevoir le mardi 13 novembre 2018 à 17 h30, le professeur Yuri Shapoval.

Son intervention portera sur « Vsevolod Balitski, destin d’un narkom (commissaire du peuple stalinien ».
Balitski était le chef du NKVD ukrainien pendant la Grande terreur. Yuri Shapoval vient de publier, avec Vadim Zolotarev, une biographie de celui qu’on surnommait « La guillotine ukrainienne » (Moscou, éditions Rosspen, 2017)
Séminaire ouvert aux étudiants du CRHS et à tous, dans la limite des places disponibles 

L’univers des choses soviétiques, 2018-2019

Le séminaire animé par Julie Deschepper (CREE – INALCO), Sylvain Dufraisse (CENS – U. de Nantes), François-Xavier Nérard (CRHS – Paris 1), Gábor T. Rittersporn (CERCEC – CNRS), Anna Safronova (CRHS – Paris 1) et Elena Smirnova (ICT – Paris Diderot) aura lieu le troisième mercredi du mois de 17 h à 20 h (salle 9, 105 boulevard Raspail 75006 Paris) sauf la séance du 22 mai qui aura exceptionnellement lieu en Sorbonne, au CRHS salle F-604.

Voici le programme de cette année :

Continuer la lecture de « L’univers des choses soviétiques, 2018-2019 »